Splashforum

Forum Généraliste

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

la france est le premier pays d'europe à généraliser la reconnaissance faciale

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Splash

Splash
Admin
Admin
Ça commence en novembre, et vous ne pourrez apparemment rien y faire.

C’est une nouvelle qui est passée relativement inaperçue mais qui, pourtant, est d’une importance majeure. Nous l’apprenions il y a quelques jours sur Bloomberg : la France va devenir le premier pays d’Europe à généraliser la reconnaissance faciale. Une initiative gouvernementale qui pose déjà de gros problèmes.

Il y a quelques mois, le ministère de l’Intérieur a commandé le développement d’une application smartphone portant le doux nom (c’est toujours plus pratique) d’Alicem. Un logiciel de reconnaissance faciale, donc, qui a pour vocation d’être appliqué aux services publics – nous, citoyens français, aurons donc à l’utiliser pour nous connecter en ligne aux impôts ou à la Caf, par exemple. Alicem devait initialement être mise en place à Noël, mais après six tout petits mois de test, elle sera disponible dès novembre. Le dispositif a été savamment étudié et éduqué à comparer notre photo de passeport biométrique avec une vidéo que nous aurons à faire de notre visage, sous différents angles et différentes expressions faciales.

la france est le premier pays d'europe à généraliser la reconnaissance faciale Face_t10

Dans une délibération datant de l'automne 2018, le gendarme de nos données personnelles ( la CNIL ) s'interroge sur la compatibilité d'Alicem avec les dispositions du RGPD, le Règlement européen de protection des données personnelles. Celui-ci subordonne en effet l'utilisation de l'identification biométrique au libre consentement de l'utilisateur. Or, ici, le choix est plutôt restreint : sans consentement au traitement de vos données biométriques, impossible d'utiliser Alicem.
https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000038475742

Même son de cloche plus récemment, quand la Quadrature du Net, cette association qui milite -entre autres- pour la protection de la vie privée, a déposé cet été un recours devant le Conseil d'État pour s'opposer à ce qu'elle décrit comme "une généralisation de la reconnaissance faciale". Outre la question du consentement, ce qui inquiète la Quadrature, c'est qu'Alicem pourrait être utilisée comme outil d'identification bien au-delà des sites du service public. Et donc devenir une arme contre l'anonymat.
https://www.laquadrature.net/wp-content/uploads/sites/8/2019/07/1084951458_DECR_ALICEM_REQ.pdf


L'article

https://www.splashforum.com

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum