Procès du glyphosate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nina

avatar

Splashien confirmé
Splashien confirmé

MessageNina le 11.08.18 8:16

Monsanto condamné à verser 289 millions de dollars à un jardinier

La plainte de Dewayne Johnson, malade d’un cancer, était la première examinée par la justice américaine. Le géant de l’agrochimie annonce vouloir faire appel.


Le jury d’un tribunal de San Francisco a condamné, vendredi 10 août, le géant américain de l’agrochimie Monsanto à payer 289,2 millions de dollars de dommages pour ne pas avoir informé de la dangerosité du Roundup, son herbicide à base de glyphosate, à l’origine du cancer d’un jardinier américain. Les jurés ont déterminé que Monsanto avait agi avec « malveillance » et que son herbicide, ainsi que sa version professionnelle RangerPro, avaient « considérablement » contribué à la maladie du plaignant, Dewayne Johnson.

« Le jury a eu tort », a déclaré le vice-président de Monsanto, Scott Partridge, à des journalistes devant le tribunal. Monsanto a immédiatement réagi dans un communiqué, annonçant qu’il avait l’intention de faire appel, et réitéré l’idée que le glyphosate, principe actif du Roundup, ne cause pas le cancer et n’est pas responsable de la maladie du plaignant.

« Nous exprimons notre sympathie à M. Johnson et à sa famille. La décision d’aujourd’hui ne change pas le fait que 800 études scientifiques et les conclusions de l’agence américaine de la protection de l’environnement (EPA), des instituts nationaux pour la santé et des autres autorités de régulation à travers le monde soutiennent le fait que le glyphosate ne cause pas de cancer et n’a pas causé le cancer de M. Johnson », a dit le groupe dans un communiqué.

« Nous ferons appel de la décision et continuerons à défendre vigoureusement ce produit, qui bénéficie de 40 ans d’histoire d’une utilisation sans danger et qui continue à être un outil essentiel, efficace et sans danger pour les agriculteurs et autres usagers », a ajouté l’entreprise.

Plus de 5 000 procédures similaires aux Etats-Unis
Dewayne Johnson réclamait plus de 400 millions de dollars, estimant que ces produits avaient entraîné son cancer et que Monsanto avait sciemment caché leur dangerosité. Le géant américain a été condamné à 250 millions de dollars de dommages punitifs, assortis de 39,2 millions de dollars d’intérêts compensatoires.

La plainte déposée par cet homme de 46 ans était la première examinée par la justice américaine. Pendant plus d’un mois, les deux parties se sont affrontées à coups d’études scientifiques contradictoires.

Dewayne Johnson, qui a vaporisé ces produits entre 2012 et 2014 dans le cadre de son travail dans des écoles californiennes, a également longuement évoqué son cancer, un lymphome non hodgkinien incurable diagnostiqué en 2014, qui lui vaut de nombreuses lésions sur le corps. Ce père de deux enfants a indiqué avoir appelé, inquiet, deux fois Monsanto, sans jamais être recontacté.

Monsanto, dont le groupe allemand Bayer vient de boucler le rachat pour 62,5 milliards de dollars (54,7 milliards d’euros), est confronté à plus de 5 000 procédures similaires aux Etats-Unis.

Source Le Monde


La seule vérité en fin de compte, c'est de mener une vie passionnée, même si elle se rebelle et vous frappe au visage.
Vian
Adit Jacques

avatar

Splashien
Splashien

MessageAdit Jacques le 13.08.18 10:44

La spectaculaire condamnation de Monsanto par la justice californienne, ce week-end, pourrait n’être que le prélude à des centaines de procès susceptibles de coûter des milliards de dollars au géant de l’agrochimie, tout juste racheté par l’allemand Bayer.

“Atteint d’un lymphome non hodgkinien en phase terminale, ce dernier avait attaqué Monsanto en 2016, estimant que les herbicides de l’entreprise à base de glyphosate, qu’il avait vaporisés régulièrement, étaient responsables de son cancer”, poursuit le quotidien suisse. La cour lui a donné raison, affirmant qu’il y avait un lien de causalité “considérable” entre le glyphosate et son cancer, et que Monsanto avait agi avec “malveillance” vis-à-vis de ses clients.

https://www.courrierinternational.com/article/agrochimie-lavenir-sassombrit-pour-monsanto?utm_term=Autofeed&utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&Echobox=1534134343
Francis Franck

avatar

Modérateur Global
Modérateur Global

MessageFrancis Franck le 13.08.18 22:13

Le monde selon Monsanto
-Marie-Monique Robin

Adit Jacques

avatar

Splashien
Splashien

MessageAdit Jacques le 14.08.18 20:20

Insolite.
Je vous partage ici l'article que je viens de recevoir.

Tarn: une députée En Marche dépose un amendement pour organiser des « soldes » sur le glyphosate !

Du glyphosate moins cher. La députée En Marche ! du Tarn, Marie-Christine Verdier-Jouclas a déposé un amendement pour solder l’herbicide mais aussi tous les produits phythosantaires.



Deux mois de solde sur le glyphosate. C’est l’idée défendue par la députée En Marche ! du Tarn. Marie-Christine Verdier-Jouclas a déposé un amendement afin de permettre aux agriculteurs d’acheter des produits phytosanitaires moins cher. Un de ses collègues, s’est écrié  : « c’est une blague ! ».

Mais la députée tarnaise est parfaitement sérieuse :

On veut redonner du pouvoir d’achat aux agriculteurs…permettons-leur d’acheter à un prix inférieur des produits phytosanitaires. Mon amendement vise à maintenir des rabais à la manière des soldes

Un des collègues de Marie-Christine Verdier-Jouclas n’a pas été convaincu. C’est le moins que l’on puisse dire :  » ceux qui font des bénéfices avec le vente de tels produits, ce sont les firmes ! Pour les agriculteurs s’est toujours plus cher. Quand il y a des rabais, les firmes se rattrapent sur le reste ».

Le contradicteur de la députée n’est pas dans l’opposition. Matthieu Orphelin est membre, comme Marie-Christine Verdier-Jouclas, de la majorité parlementaire.

Favorable à l'interdiction du glyphosate, le député du Maine-et-Loire aurait pu rajouter un point. Un produit phytosanitaire phare (le Roundup, commercialisé par la compagnie américaine Monsanto) est classé "cacérigène probable" par l'Organisation Mondiale de la Santé.

NB : Marie-Christine Verdier-Jouclas est élue dans une terre viticole et la députée est membre du groupe « vin, viticulture et œnologie » à l’Assemblée.

https://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/midi-pyrenees-politiques-france3/2018/05/29/tarn-une-deputee-en-marche-depose-un-amendement-pour-organiser-des-soldes-sur-le-glyphosate.html

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Créer un compte ou se connecter pour répondre

Vous devez être membre pour répondre.

S'enregistrer

Rejoignez notre communauté ! C'est facile !


S'enregistrer

Connexion

Vous êtes déjà membre ? Aucun soucis, cliquez ici pour vous connecter.


Connexion

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum