Besançon : renvoyée des urgences, elle fait une fausse couche chez elle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mary Poppers

avatar

Splashien
Splashien

MessageMary Poppers le 26.08.18 11:47

Magdalena Cocatrix a vécu un cauchemar en expulsant seule, chez elle, un foetus à 3 mois de grossesse.
Elle s’était pourtant rendue aux urgences de l’hôpital de Besançon après avoir perdu beaucoup de sang.





Malgré un dossier rempli d’alertes du même type depuis un mois, elle attend plus de trois heures avant d’être prise en charge, en raison d’urgences « plus sérieuses que la sienne », lui fait-on comprendre. Ses deux passages précédents aux urgences gynéco-obstétricales, entre le 15 juillet et le 7 août, n’avaient rien révélé de périlleux pour son futur enfant toujours en vie à ces moments-là. Elle est enfin accueillie par une externe qui enregistre son problème, avant de voir une interne pour l’échographie. L’annonce du résultat des examens est sans appel : son fœtus a cessé de vivre. La praticienne lui explique qu’elle fait une fausse couche. Aucune information ne lui est fournie sur les causes et ses pertes abondantes de sang. Elle ressort avec une ordonnance d’antidouleur.

« Le personnel m’a précisé que je pouvais rentrer chez moi et que le fœtus sortirait tout seul petit à petit », rappelle Magdalena, traumatisée. « J’ai pris le tram et les contractions ont commencé. J’avais atrocement mal. A peine arrivée chez moi, j’ai senti qu’une petite masse était expulsée. Mon pantalon était recouvert de sang. Je me suis enfermée à la salle de bains et me suis dévêtue avant d’aller dans la baignoire vide. J’ai recueilli mon bébé dans les mains. Il mesurait environ 7 cm et était entier, formé. J’ai encore poussé 20 minutes pour rejeter le placenta. J’avais peur d’une infection et d’une hémorragie massive. »

https://www.estrepublicain.fr/edition-de-besancon/2018/08/26/renvoyee-chez-elle-alors-qu-elle-fait-une-fausse-couche-oybr


"La bienfaisance est bien plutôt un vice de l'orgueil qu'une véritable vertu de l'âme"  (Marquis de Sade)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Créer un compte ou se connecter pour répondre

Vous devez être membre pour répondre.

S'enregistrer

Rejoignez notre communauté ! C'est facile !


S'enregistrer

Connexion

Vous êtes déjà membre ? Aucun soucis, cliquez ici pour vous connecter.


Connexion

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum