Splashforum

Forum Généraliste

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Violences policières : les images décryptées

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Splash

Splash
Admin
Admin
Six mois après le début du mouvement des « gilets jaunes », on ne compte plus le nombre de vidéos choquantes montrant des actes violents. S’il y en a beaucoup du côté des manifestants, comme l’a rappelé notamment le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner (il suffit de voir les images relayées sur notre site lors des actes III et XVIII par exemple), on en trouve également un certain nombre du côté des forces de l’ordre. Aérosols lacrymogènes, tonfa, grenades à main de désencerclement (GMD)… dépositaires de l’ordre public, police et gendarmerie ont par définition le droit de faire usage de la force. Mais celui-ci doit répondre à des règles strictes, qui ne sont pas toujours respectées.

Pour y voir plus clair, nous avons collecté et passé en revue des centaines de vidéos tournées ces six derniers mois et avons demandé l’aide d’Aline Daillère, juriste et auteurice de « L’ordre et la force », un rapport publié en 2016 par l’Association chrétienne pour l’abolition de la torture. Et ce qu’il ressort de son analyse, c’est que bon nombre des actions documentées constituent bien des abus voire des bavures et que, loin d’être des cas isolés, elles témoignent de la nécessité d’une remise cause profonde de la manière dont est conçu le maintien de l’ordre en France.

== Sources ==
- « Un splendide isolement : les politiques françaises du maintien de l’ordre », La Vie des idées, mai 2016. https://tinyurl.com/ybkm5c9c
- Le compte Twitter du journaliste David Dufresne. https://twitter.com/davduf
- « L’ordre et la force », rapport de l’ACAT. https://tinyurl.com/hqswaq2
- « Usage des matériels de contrainte et de défense par les forces de l’ordre », rapport de la Commission nationale de déontologie de la sécurité, 2009. https://tinyurl.com/yyr3vkg7
Instruction du 2 septembre 2014 relative à l’emploi (…) de la grenade à main de désencerclement (GMD). https://tinyurl.com/y3p7hsoy
- Arrêté du 24 décembre 2013 relatif aux conditions et modalités de port du numéro d’identification individuel par les fonctionnaires de la police nationale, les adjoints de sécurité et les réservistes de la police nationale. https://tinyurl.com/yyx3dtrw
- Arrêté du 7 avril 2011 relatif au respect de l’anonymat de certains fonctionnaires de police et militaires de la gendarmerie nationale. https://tinyurl.com/y33y7yk6
- Circulaire du 23 décembre 2008 relative au droit à l’image des fonctionnaires de police. https://tinyurl.com/y6yx2s8s
- Instruction d’emploi du 14 juin 2004 relative à l’utilisation des produits incapacitants notamment en milieu fermé. https://tinyurl.com/y6rfz8yu
- Définition de la légitime défense dans le code pénal. https://tinyurl.com/y4sx5xs8
- Définition d’un attroupement sur la voie publique et régime des sommations pour sa dispersion. https://tinyurl.com/y3ru2byv


https://www.splashforum.com

Nina

Nina
Splashien confirmé
Splashien confirmé
La réponse policière et judiciaire au mouvement social des Gilets jaunes est un fait politique majeur. Rarement un mouvement social n’a été autant réprimé. Les chiffres officiels, forcément parcellaires, donnent le tournis :
3.830 blessés,
8.700 gardés à vue,
13.460 tirs de LBD 40
1.428 tirs de grenades lacrymogènes instantanées explosives selon le ministère de l’Intérieur.

Dans ce documentaire inédit, StreetPress décrypte le tournant opéré dans la stratégie de maintien de l’ordre grâce aux témoignages de blessés, de militants, de sociologues, de journalistes, d’un avocat, d’un policier et d’un ancien ministre de l’Intérieur. Une politique de gestion des foules en gestation depuis près de 50 ans dans les quartiers populaires, les ZAD et aux abords des stades.



https://www.streetpress.com/sujet/1558444107-documentaire-gilets-jaunes-une-repression-etat



La seule vérité en fin de compte, c'est de mener une vie passionnée, même si elle se rebelle et vous frappe au visage.
Vian

Splash

Splash
Admin
Admin
#ViolencesPolicières | Un mineur de 14 ans blessé par un tir de LBD derrière la tête. Le procureur de la République de Marseille vient d’ouvrir une enquête préliminaire pour violences volontaires aggravées. Elle vient s’ajouter à celle déjà ouverte pour des violences policières commises le même jour sur Maria, jeune fille de 19 ans dont le crâne a été fracassé et le cerveau endommagé.

Violences policières : les images décryptées Safe_i12


L'article

https://www.splashforum.com

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum